Traitements de la condensation

Quelles solutions pour supprimer un phénomène de condensation ?

Il existe 4 types de solutions :

  • Augmenter le chauffage dans les pièces concernées : le procédé est couteux en perte d’énergie et pas toujours efficace.
  • Augmenter l’isolation intérieure ou extérieure des murs concernés : le procédé n’est pas toujours réalisable techniquement et le budget est souvent excessif.
  • Augmenter la ventilation naturelle : l’aération nécessaire est difficilement gérable, forcément inconfortable en hiver et très couteuse en pertes d’énergie.
  • Installer une ventilation mécanique.

La ventilation mécanique est souvent la seule solution efficace, dans un budget acceptable, pour résoudre un problème de condensation.
Il existe un nombre important d’appareils de ventilation. On peut les classer selon 3 critères généraux.
Centralisé (ventilation d’une habitation complète) ou décentralisé (ventilation d’une seule pièce).
A simple flux (l’air entre ou sort du bâtiment) ou à double flux (les flux d’air se croisent dans un échangeur pour récupérer les calories et donc améliorer le rendement énergétique).
Par aspiration (l’air est extrait de l’habitation)  ou par insufflation (l’air est soufflé dans l’habitation). Ce dernier procédé appelé VMI® permet notamment un préchauffage et une filtration de l’air introduit. Ceci est essentiel pour le confort et la santé. Dans le cadre de rénovation d’anciens bâtiments, nous installons essentiellement des systèmes décentralisés, à double flux, ou centralisés, à simple flux par insufflation (type VMI®)