Traitements de l’humidité ascensionnelle

Quelles solutions pour supprimer l’humidité ascensionnelle ?

Il existe toujours la possibilité de réintroduire en pied de mur une membrane étanche. Cette technique qui nécessite de disquer le mur – par petite zone et de part en part – n’est quasi plus réalisée. Bien qu’efficace, ce procédé est lourd, coûteux et présente des risques au niveau de la stabilité des murs.
Actuellement, la meilleure solution consiste à injecter à la base du mur des résines hydrofuges, donc qui « repoussent » les molécules d’eau.
Nous maîtrisons parfaitement cette technique qui est préconisée par le CSTC (Centre Scientifique et Technique de la Construction). Elle est à la fois :

  •  La moins contraignante. Peu de poussières et quasi aucune odeur.
  •  La plus durable et écologique. Nous n’utilisons pas de solutions à base de solvants, néfastes pour l’environnement.
  •  La plus économique comparé à la réintroduction d’une membrane d’étanchéité horizontale.
  •  La plus sûre. Nous offrons une garantie de 30 ans sur l’efficacité du traitement.

La technique d’injection

Nous n’utilisons que des résines de type silanes-siloxanes d’origine allemande. Elles sont, selon les tests du CSTC, dans la catégorie de qualité la plus haute. Ces résines se présentent sous forme de micros émulsions en base aqueuse pour éviter l’utilisation de solvants néfastes pour l’environnement et aux odeurs persistantes.
Les injections se font à la base des murs dans des cavités réalisée par forages. Les produits se présentent sous forme liquide, et sont alors injectés sous pression, ou sous forme de crème, et diffusent naturellement. Le procédé consiste, de manière simplifiée, à créer une zone horizontale hydrofuge (qui repousse les molécules d’eau) et donc étanche (qui bloque la montée d’eau).
Cette technique fonctionne dans tout type de matériaux, pour autant que celui-ci ait un degré de porosité et d’humidité suffisant. Dans le cas des pierres naturelles (moellons), la diffusion se fera essentiellement par les joints.

Faut-il décaper les murs avant de réaliser des injections ?

Si le plafonnage est fortement dégradé à cause de l’humidité ou s’il est chargé en sels, il ne sera pas possible d’obtenir un résultat satisfaisant sans décapage. En effet, la plupart des sels sont fortement hygroscopiques. Ils vont en permanence absorber l’humidité ambiante et empêcher le mur de sécher.
Notons qu’un décapage préliminaire permet également

  •  de raccourcir la période d’assèchement,
  •  de bien déterminer les endroits de forage,
  •  de repérer plus facilement les conduites et câbles encastrés.

Combien de temps faut-il pour un assèchement complet des murs ?

Une fois les injections réalisées, les remontées d’eau sont stoppées. Il faut cependant attendre encore plusieurs mois avant que l’humidité, présente dans la masse du mur au-dessus de la zone d’injection, s’évapore. Dans certains cas, la présence importante de sels hygroscopiques – qui « captent » l’humidité ambiante » – peut également retarder, voire empêcher, l’assèchement.