Condensation

Le principal responsable de la condensation dans nos bâtiments est la rénovation. Les nouveaux châssis de fenêtres sont extrêmement isolants et étanches à l’air. L’aspect “renouvellement d’air” est souvent totalement oublié. La condensation ne dégouline plus le long des vitres comme dans le passé. Elle apparait sur les murs et provoque l’apparition des moisissures.

Humidité Ascensionnelle ou Mérule - Dromursec - Condensation

Les problèmes de condensation

En quoi consiste le phénomène de condensation ?

La condensation est la transformation de l’humidité de l’air ambiant sous forme de fines gouttelettes qui apparaissent sur les zones de murs les plus froides. Ces zones, appelées “ponts thermiques”, se situent le plus souvent sur les murs de façade (dans les coins, autour des baies de fenêtres ou de portes) et sur les murs contre terre. Ce phénomène est naturel et de plus en plus fréquent suite à l’augmentation de l’étanchéité à l’air des bâtiments et à l’excellente isolation de nos fenêtres.

Quels sont les symptômes rencontrés ?

Ces fines gouttelettes humidifient les murs et la persistance de cette humidité favorise l’apparition de champignons microscopiques – noirs ou verdâtres – appelés moisissures. Dans les cas plus extrêmes, des écoulements peuvent apparaitre sur les murs et des moisissures peuvent se former sur des vêtements ou du mobilier.

Quels sont les problèmes engendrés ?

Sans traitement les moisissures peuvent se généraliser et envahir des surfaces de plus en plus grandes. Ce sont des champignons nocifs pour la santé. Un habitat qui présente trop de moisissures est déclaré, sans hésitation, insalubre par les autorités locales.

Traitements de la condensation

Quelles solutions pour supprimer un phénomène de condensation ?

Il existe 4 types de solutions :

  • Augmenter le chauffage dans les pièces concernées : le procédé est couteux en perte d’énergie et pas toujours efficace.
  • Augmenter l’isolation intérieure ou extérieure des murs concernés : le procédé n’est pas toujours réalisable techniquement et le budget est souvent excessif.
  • Augmenter la ventilation naturelle : l’aération nécessaire est difficilement gérable, forcément inconfortable en hiver et très couteuse en pertes d’énergie.
  • Installer une ventilation mécanique.

La ventilation mécanique est souvent la seule solution efficace, dans un budget acceptable, pour résoudre un problème de condensation.
Il existe un nombre important d’appareils de ventilation. On peut les classer selon 3 critères généraux.
Centralisé (ventilation d’une habitation complète) ou décentralisé (ventilation d’une seule pièce).
A simple flux (l’air entre ou sort du bâtiment) ou à double flux (les flux d’air se croisent dans un échangeur pour récupérer les calories et donc améliorer le rendement énergétique).
Par aspiration (l’air est extrait de l’habitation)  ou par insufflation (l’air est soufflé dans l’habitation). Ce dernier procédé appelé VMI® permet notamment un préchauffage et une filtration de l’air introduit. Ceci est essentiel pour le confort et la santé. Dans le cadre de rénovation d’anciens bâtiments, nous installons essentiellement des systèmes décentralisés, à double flux, ou centralisés, à simple flux par insufflation (type VMI®)

Nos diagnostics, devis et garanties pour le traitement des problèmes de condensation

Comment obtenir un diagnostic et un devis ?

Sur simple demande – par téléphone au 0800 900 03 ou par formulaire de contact – un conseiller technique passe chez vous pour effectuer une analyse approfondie et établir un devis entièrement gratuit.

Quelle garantie offrons-nous ?

Tant qu’un système de ventilation suffisante est maintenu, il ne peut y avoir de réapparition de condensation ou moisissures. Les appareils installés sont couverts par une garantie qui varie entre 2 et 5 ans.