Comment réagir si vous soupçonnez la présence de mérule ?

Que faire en présence de mérule ?

Ne tentez pas d’éliminer une mérule ou de la traiter par vous-même. Seuls des fongicides professionnels, injectés dans la masse des murs, peuvent en venir à bout. De plus, en l’absence de traces du champignon, il n’est plus possible de définir les zones contaminées à traiter. Vous pouvez nous transmettre quelques photos de ce que vous avez constaté via notre formulaire de contact. La mérule se présente sous de nombreuses formes au cours de son cycle de vie. S’il y a le moindre doute, nous vous dirigerons vers des laboratoires spécialisés qui effectueront une analyse pour quelques dizaines d’euros. Consultez ici la liste des principaux laboratoires d’analyses.

Une assurance peut-elle intervenir ? Y a-t- il des subsides ?

Si la contamination est avérée et que son origine peut être attribuée à un sinistre (fuite ou infiltration non visible et non imputable à une négligence) contactez votre assurance. Les frais de traitement et de rénovation sont généralement couvert dans le cadre de la police « incendies et dégâts des eaux ». Nous serons à vos côtés, avec toute notre expertise en humidité, pour défendre votre cas auprès de votre assureur. Il n’y a pas de subsides spécifiques pour le traitement de la mérule, mais des subsides pourraient être envisagés dans le cadre de primes pour la rénovation. Chaque région a ses propres règles.